génération Z : la revue de presse autour du 1er mai

auteur 

Eric Delcroix est spécialisé en conseil, contenu, communication digitale, formation, internet, réseaux et médias sociaux, picture marketing, Facebook, Pinterest, Linkedin, Twitter, génération Z

    Plus d'informations sur Eric Delcroix :
  • facebook
  • flickr
  • googleplus
  • linkedin
  • pinterest
  • skype
  • twitter
  • youtube
Z pour génération Z

Z pour génération Z

Si à travers le monde on continue de parler de la génération Z avec quelques points forts (plus de 150 liens sont à explorer depuis la mi-avril au sujet de la génération Z pour la revue de presse internationale), cela change la dizaine de liens en ratissant large au niveau francophone !

Les adolescents sur Internet : expériences relationnelles et espace d’initiation

Je ratisse large 😉 Vous êtes prévenu 😉

Catherine Archambault sur le blog des classes du Rhône engagées dans l’expérimentation tablettes et ultraportables revient sur un article traitant des usages d’internet et du Web 2.0 par les adolescents de la revue française des sciences de l’information et de la communication que j’avais évoqué et commenté dans génération Z : la revue de presse francophone du 16 fév. spécial AFP voir Les adolescents sur Internet : expériences relationnelles et espace d’initiation.

Pratiques des adolescents sur Internet et les médias sociaux

Rire, ce doit être la saison… des découvertes  de l’article Les adolescents sur Internet : expériences relationnelles et espace ! Cherchons le lien de cause à effet… 

Le précédent article est publié le même jour que celui-ci, mais ce dernier est plus conséquent… Il vient du ministère de l’Éducation Nationale. Et, si je peux comprendre la présence de l’article précédent à cette date, je note que le ministère et ses services ont mis 2 mois de plus que moi pour découvrir l’information et en font une « pleine page » comme si c’était le dernier sujet d’actu !

Bon Ministère ou pas, rien de nouveau là non plus ! C’est juste une reprise de passages de l’article… mais je note que pour un Ministère, 2012 ou 2015… il n’y a pas de différences ! Pourtant, j’ai comme une impression qu’il y a eu pas mal d’enquêtes et d’études depuis… sur les adolescents, internet et les médias sociaux ! Mais, je dois me tromper… je vous laisse vérifier dans les pages de ce blog (entre autres 😉

Donc, si je décortique le fil d’Ariane, Éduscol dans Enseigner avec le numérique, plus précisément S’informer sur le numérique dans le Fil de sa Veille éducation numérique publie aux enseignants : Pratiques des adolescents sur Internet et les médias sociaux, une étude de 2012 ! Cela m’inquiète… Pauvres enseignants si tout est à la aune de cette information !  

Au passage, on trouve résumé toute la problématique du monde de la recherche dans ces domaines notamment la génération Z… 3 ans pour analyser une enquête qui n’a presque plus de sens un an plus tard, c’est inadéquat… alors que des informations (ou des études plus complètes « sortent » chaque jour ou presque !)

Génération Z, comment tu t’informes ?

L’enchaînement des liens que je consulte a des nombreux hasards… Ici, ce sont des génération Z qui parlent… et d’actualité, puisque les événements de Charlie Hebdo sont évoqués dans cette vidéo sur la manière dont s’informe la génération Z ! À mettre en parallèle avec le nouveau journal de LCI pour les jeunes de la dernière revue de presse sur la génération Z !

Comment la génération Z s’informe-elle ? Regards-étudiants interrogent 6 jeunes pour savoir ce qui les intéresse et comment ils s’informent. Quels médias ? Quelles plateformes ? Combien de temps passent-ils à s’informer par jour ? Pourquoi ? Quelle place pour l’information au collège / lycée ? Quelle vision de l’information et des médias ?

Cela reste un reportage et est loin d’être exhaustif avec des choix dés le départ toutefois les réponses dans cette vidéo méritent d’être analyser 😉

Notez que #médias ; comment la génération Z s’informe-t-elle ? diffuse la même vidéo sur le blog valentinofaitdelaradio 😉

Pourquoi il ne faut pas craindre la génération Z

C’est dans le Webzine RH des étudiants du CELSA (des générations Y) que l’on explique pourquoi il ne faut pas craindre la génération Z ! Je ne peux qu’approuver… il n’y a rien à craindre d’eux, juste à les comprendre et à travailler avec eux 😉

Nous l’avons compris, l’arrivée de la génération Z dans la vie active va sûrement changer les entreprises.

Alors que les entreprises commencent à peine à recruter sur les réseaux sociaux, le choc est à prévoir avec ceux qui ne connaissent que cela : il faudra un temps d’adaptation pour l’entreprise. Par contre, je ne suis pas certain du tout que ces nouveaux entrants sur le marché du travail sauront se familiariser avec les vieilles habitudes des générations précédentes !

«Le nombre d’articles sur cette génération montre la peur qu’elle nous inspire. On s’inquiète du choc des cultures, des problèmes de management futurs … Et pourquoi ? Parce que l’on a trop accentué les « mauvais côtés » de cette génération et ses différences avec les anciennes.» Ce n’est pas faux ! Par contre, évidemment, je ne peux accepter la réfutation, sans explications ou presque des générations ! D’autant plus que juste après on tente de nous montrer que : «Tous les Z ne créeront par une entreprise et ne se battront pas contre la hiérarchie. Évidemment, l’omniprésence d’Internet est une nette tendance, qui est néanmoins suivie par les Y et les X. Ce sont de nouvelles habitudes et façons de penser qui irriguent toute la société et majoritairement les jeunes.»

Quelques remarques… Oui, tous ne créeront pas une entreprise… j’en reviens à mon 1/3, 1/3, 1/3 expliqué ailleurs… Puis, je sursaute… il n’a jamais été question qu’ils se battent contre la hiérarchie ! La notion de hiérarchie existe aussi chez eux, elle a un autre sens…

Ce n’est pas l’omniprésence d’Internet qui est l’élément primordial, c’est l’usage qui en est fait… et l’usage est bien différent entre un X, un Y et un Z ! Vous connaissez beaucoup de X dans SnapChat ?

Et, justement, vous définissez assez bien ce qu’est une génération de nouvelles habitudes et façons de penser qui irriguent toute la société ! Et, jusque là, je ne pense pas que c’était les jeunes qui étaient les instigateurs de ces pensées… (que sont devenus les ex soixante-huitards… ?) et surtout qui impose de nouvelles habitudes… Le paradigme qui change avec cette génération, elle apprend à ses parents, ceux là même qui dirige les entreprises… Les X et Y n’ont jamais rien appris de leur parents, au contraire, ils ont tout appris d’eux ou presque !

Et je crois que vous commettez une erreur… dans votre analyse. Il ne faut pas vouloir réduire l’arrivée de la génération Z à : la génération Z et les nouvelles technologies. La génération Z c’est un tout… avec les nouvelles technologies et des comportements différents dans des secteurs très variés… ne serait ce que parce qu’ils connu seulement un monde en crise… et jamais un autre monde !

Vos paroles sont gentilles : «favorisons le dialogue social, en étant à l’écoute de ce que les nouvelles générations attendent de l’entreprise tout en démontrant qu’il n’est pas nécessaire de tout recommencer à zéro». Je vous renvoie juste à l’étude de la BNP pour la France et à d’autres à l’étranger… sur la perception de l’entreprise par la génération Z ! Le sacro-saint dialogue social n’y changera rien… ils veulent des actes… des vrais !

Et quand j’écris cela… je ne pense pas jouer sur la peur… d’autant plus que la génération Z est grande demandeuse de relations en bons termes avec ses aînés (c’est pour cela que je m’oppose toujours à ceux qui pensent qu’ils inventent des systèmes de communication pour ne pas se faire comprendre des adultes !). Mais, oui, la génération Z est bien différente dans sa grande majorité !

Le sentiment que m’inspire votre article est que vous avez le cul entre deux chaises… d’un côté, comme vous l’indiquez en début d’article, vous êtes conscient que l’arrivée de la génération Z va changer les entreprises, mais d’un autre… vous savez que dans le futur de votre métier de RH vous aller devoir manager plusieurs générations simultanément… La tâche n’est pas simple… je l’avoue… et cerise sur le gâteau, la génération Y, votre génération, sera à mon sens la grande exclue des débats de cette évolution de l’entreprise… car je parierai bien ma chemise, que ce sera entre la génération Z et la génération X que tout se passera 😉

Contenus vidéos : le mobile bouscule le marché et raccourcit les durées

Cet article de la Tribune évoque les mouvements dans le marché du divertissement et de la télévision. Et, d’entrée, il est précisé : «en matière de consommation et de fragmentation des audiences, ce sont les plus jeunes qui donnent le « la ». Le mobile est leur outil préféré, et les formats (très) courts leurs contenus favoris»

C’est un retour sur l’intervention au MipTV de Brian Robbins, AwesomenessTV, déjà évoqué dans la précédente revue de presse qui nous intéresse principalement.

La consommation de vidéos sur le mobile favorise donc le « snacking » (picorage) ce qui oblige les créateurs à réduire la durée des vidéos. D’ailleurs 62 %  de la génération Z et des Y regardent seulement des vidéos courtes et regardent 3 fois plus de vidéos en ligne que les autres ! Ainsi, la durée des vidéos en moyenne sur Internet s’est réduite de manière significative : de 5,1 minutes  en septembre 2013 à 3,7 minutes un an plus tard.

En bref

  • L’article Les applis mobiles déterminantes pour séduire la génération Y dans Fashionmag fait son introduction pour parler de la génération Z en écrivant : Alors que la génération Z s’impose de plus en plus comme LA génération du World, Wide, Web… et par là même sous-entend que c’est une évidence que les applis mobiles sont déterminantes pour séduire la génération Z 🙂


Commentaire

génération Z : la revue de presse autour du 1er mai — Un commentaire

Laisser un commentaire