génération Z : revue de presse francophone du 3 novembre

auteur 

Eric Delcroix est spécialisé en conseil, contenu, communication digitale, formation, internet, réseaux et médias sociaux, picture marketing, Facebook, Pinterest, Linkedin, Twitter, génération Z

    Plus d'informations sur Eric Delcroix :
  • facebook
  • flickr
  • googleplus
  • linkedin
  • pinterest
  • skype
  • twitter
  • youtube
Entreprises : comprendre la génération Z

Entreprises : comprendre la génération Z – article du journal France Antilles

La revue de presse francophone sur la génération Z est de retour cette semaine… Il y a suffisamment d’articles à mon sens pour la réaliser 😉

Entreprises : comprendre la génération Z

J’allais dire à tout seigneur tout honneur, mais c’est trop présomptueux de ma part… 🙂

En tout cas, je remercie une nouvelle fois Céline GUIRAL, en charge des pages économiques de France Antilles Guadeloupe pour avoir rapporté mes propos au sujet de la génération Z et l’entreprise dans l’article Entreprises : comprendre la génération Z.

Notre magnifique génération ultra-connectée

L’article : Notre magnifique génération ultra-connectée  est un billet d’humeur sous la plume de Kevin Billeaux sur l’espace communautaire web-trotters.

C’est un peu surprenant de découvrir ce billet sur ce type de site, mais pourquoi pas après tout… Et en effet à la lecture de l’article on peut comprendre que ce coup de gueule soit placé dans ce site où il aura certainement le plus d’échos.

Il est évident que la génération Z ne va pas être mise à l’honneur… l’auteur considère que les gens ne se regardent plus. «On a l’impression d’être connectés à tout le monde mais on ne sourit à personne.»

En effet, autour de la tour Eiffel, on voit désormais des têtes baissées qui partagent le même cliché sur Snapchat, Instagram ou Facebook.

Et oui, n’en déplaise à Kevin Billeaux désormais on partage tous ses moments de découvertes avec des personnes qui ne sont pas physiquement avec nous ?

Mais ce n’est pas pour autant que l’on ignore le monde autour de nous, les personnes avec qui l’on est durant l’instant présent.

Aussi curieux que cela puisse paraître, ce n’est pas seulement pour soigner son image sur Internet que les « jeunes » utilisent les services sociaux… C’est méconnaître les jeunes de dire cela !

Ayant aussi pour ma part un peu voyager et n’étant pas si jeune… je vous retournerai la question de savoir ce que vous raconterez plus tard à vos enfants et petits enfants… quelles photos vous montrerez…

Contrairement à ce que vous semblez penser ce n’est pas nous parents qui les éduquons à Snapchat et Instagram… Ils s’éduquent tout seul et les rôles s’inversent d’ailleurs… Ils nous éduquent !

Ne vous faites pas de cinéma sur les jeunes… qui n’ont pas les mêmes manières que nous de vivre, d’échanger, de parler entre eux !

Je peux vous assurer (j’ai des preuves) qu’ils savent très bien ce qu’ils peuvent découvrir dans le monde (peut-être plus que la plupart des personnes des générations précédentes)… et justement contrairement à ce que vous sembler penser, plus que des souvenirs, grâce à ces réseaux sociaux ils conservent parfois plus facilement des contacts avec des personnes rencontrés aux antipodes

Chose qui doit vous être impossible ou presque si vous n’êtes pas sur les réseaux sociaux…

Je peux vous dire qu’ils continuent à vivre intensément leurs voyages passés !

Vous auriez dû voir l’état de ma fille lorsqu’elle a appris par ses amis en Australie que Cathy Perri devait passer dans le lycée où elle a été, informée en consultant les réseaux sociaux ! Au passage, en général, elle prenait entre 400 et 1000 photos par jour et je ne compte pas les snapchats et autres messages dans les réseaux sociaux !

«Mais est-ce qu’on peut m’expliquer l’intérêt de poster une photo de son assiette sur Instagram ?» Je vais tenter de vous répondre… à cette question en quelques mots !

Cela s’appelle simplement le partage avec ses pairs, l’essence même du web 2.0 qui englobe ces nouveaux médias.

En plus… moi, cela peut m’intéresser de voir comment se nourrissent les habitants d’une autre région… ou pour d’autres, avoir une idée de recette, etc. Je dois être plus curieux que vous à ce niveau là… pour le voyage par procuration !

«J’aimerais aussi comprendre ce qui se passe dans la tête du mec qui invite sa copine au restaurant en gardant les yeux rivés sur son téléphone» Bien que je ne vois pas le rapport avec les voyages, là encore, je ferais une tentative de réponse…

Est-ce mieux de regarder les personnes placées derrière sa copine ou sur les tables voisines ! Vous apporter me semble t-il un jugement de valeur en posant cette question… Vous « idéalisez » la rencontre selon vos valeurs, conception de vie et de ce qu’est une rencontre !

La génération Z est elle aussi capable de ses « déconnecter » selon ce qu’elle fait… et, cela peut vous surprendre, ils sont peut être même en train de s’envoyer des messages en face à face par leurs smartphone… ou encore, ils (les deux) communiquent avec leurs amis communs… et tout cela ne l’empêchera pas de lui dire qu’il l’aime et il la découvrira également au travers des médias sociaux

La communication à bien changé mon bon Monsieur… Je ne dis pas c’est mieux, c’est moins bienElle satisfait juste ces générations de jeunes actuels !

Je vous renvoie en cas de besoin vers l’article Mobile : Le mobile plus important que la brosse à dent et le déodorant chez les 18-24 ans ! publié début juillet. Il concerne plus la génération C que la génération Z mais correspond certainement plus à votre article.

Et, maintenant, si je suis honnête, moi aussi, si j’avais eu la possibilité lors de ma jeunesse de partager mes instants de découvertes avec mes amis dans la monde entier, je l’aurais certainement fait… et croyez moi si vous le voulez, cela ne m’aurait pas empêché de savourer le spectacle !

Une suite avec l’article suivant !

À 9 ans, il remporte le 1er prix de photographie animalière à Londres !

il a reçu le 1er prix de photographie animalière à Londres à 9 ans

il a reçu le 1er prix de photographie animalière à Londres à 9 ans – image source demotivateur.fr

Le talent n’apprend pas le monde des années désormais et c’est aussi en partie une réponse à Kevin Billeaux qui semble penser que les jeunes ne savent plus regarder le monde !

Carlos Perez Naval qui a eu la chance de voyager beaucoup à même selon l’article Un petit garçon de 9 ans remporte le premier prix de photographie animalière à Londres ! Regardez ces photos : C’est à peine croyable ! tout compris des voyages puisqu’il a assimilé que la découverte et les voyages commencent à la porte de sa maisonPendant l’année scolaire, la faune et la flore de son jardin et des alentours de sa maison n’échappent pas à l’objectif de son appareil photo»)

À regarder de plus près les commentaires, je trouve assez décevants ceux qui critiquent ce travail en focalisant sur son véritable reflex… cela me donne un goût de jalousie ! Et cela m’amène à une question (la réponse se trouve déjà dans un revue de presse précédente…) les adultes ne seraient pas jaloux de la génération Z ?

Je vous renvoie vers l’article pour consulter ses images… qui vous vous en doutez, mettent en valeur tout son talent ! C’est ici que cela se passe 😉

Tout juste 20 ans, encore à la fac, et déjà un gros contrat de comm pour une Valenciennoise

On cherche régulièrement des exemples en France de génération Z (ou proche de la génération Z) qui réussissent, qui pourraient être des exemples de ce que sont les membres de la génération Z dans leur esprit d’entreprenariat, de créativité, de création de communautés…

Mon quotidien régional, la Voix du Nord évoque régulièrement « des cas » 🙂 Le dernier en date : hier, dans l’article Tout juste vingt ans, encore à la fac, et déjà un gros contrat de comm pour une Valenciennoise.

Justine Anzalone, une Valenciennoise, décroche le contrat de l’année : Redynamiser la discothèque « Le Doral Night Club » du casino Partouche au Touquet, alors qu’elle n’a même pas encore terminé ses études… avec Antoine Pawlak, créateur de la boîte de communication Gonzague.

J’ai l’impression qu’ils sont plus facile à trouver dans Facebook que partout ailleurs sur le net ! Signe des temps 😉 Voici la page de Gonzague Créateur d’évènements.

Elle dépasse son père sur Pinterest

Autre fait marquant pour moi qui en général suit considéré comme l’un des gros compte Pinterest Français avec mes 41 000 abonnésMa fille aînée le 1 novembre (il faut y voir un signe) a dépassé largement sont père en nombre d’abonnés ! J’ai vu passer comme une tornade le compteur qui s’emballait…

Elle possède désormais 46 500 abonnés ! Beaucoup de marques françaises aimerait faire aussi bien 😉 Elle est ouverte aux négociations, si cela intéresse quelqu’un d’en profiter notamment dans le secteur des cosmétiques, beautés…  🙂

Connaissez vous la génération « z » ??

Voilà un article au titre sympathique d’autant plus que ce blog est mentionné 😉 Il se trouve dans le blog de jlduret (un blog de l’Ecti Savoie, une association qui aide les créateurs d’entreprise, les PME/TPE pour la gestion, la qualité, la sécurité ou tout autre préoccupation du Chef d’Entreprise) : Connaissez vous la génération « z » ??

Juste quelques petites rectifications, cela fait plus de 3 ans que le terme génération Z existe puisque lorsque j’écrivais fin 99 – début 2010, un article publié dans les cahiers dynamiques (la revue professionnelle de la protection judiciaire de la jeunesse) le terme existait déjà !

La génération C n’est pas la génération Z ! (voir la ligne du temps des générations dans De quelle génération êtes-vous ? 🙂

L’article résume assez bien ce qu’est la génération Z… et j’apprécie la conclusion : «À l’image de Tavi Gevinson, d’Octave Nitkowski ou encore de Valentin Reverdi, tous semblent chercher le plus rapidement possible à créer et à se faire plaisir, tout en dissociant toujours bien le réel du virtuel. Bienvenue dans la génération Z.»

Des applications qui devraient faire tourner la tête de la Génération Z

Le marché de la génération Z est juteux… certains ne s’y sont pas trompés…

Let et Showmobile sont de ceux là… Je ne suis pas certain pour ma part qu’ils feront tourner la tête de la génération Z !

Je pense plutôt que ce seront des applications supplémentaires qui disperseront encore un peu plus les membres de la génération Z et seront donc une difficulté de plus pour les marques pour entrer en contact avec cette génération.

Un article de air of melty parle justement de ces 2 services… même si le titre fait penser qu’un seul est évoqué : Showmobile, l’application qui devrait faire tourner la tête de la Génération Z et des marques.

« Blue Office », pour faire bouger les lignes de l’immobilier… et du management

On trouve même des traces de la génération Z là où on l’attendrait peut-être le moins. Ici, c’est dans l’article d’Immoweek : « Blue Office », pour faire bouger les lignes de l’immobilier… et du management, la génération Z est évoqué tout en fin du texte.

Le thème de l’article de site sur l’immobilier concerne les « locaux » pour le télétravail… et l’acceptation du télétravail par le management.

Voici la conclusion : «Reste maintenant à dépasser les a priori de certains directeurs des ressources humaines, qui envisagent le travail de leurs salariés hors des murs comme risque potentiel de non performance… C’est sans doute cette bataille de la confiance et du changement dans les modes de management qu’il faudra d’abord gagner. Mais, l’arrivée dans les entreprises de la fameuse « génération Y » et même désormais la « génération Z » pourrait obliger les entreprises à accélérer le mouvement…»

La culture médiatique des préadolescents : entre transmission parentale et normes des pairs

L’article, La culture médiatique des préadolescents : entre transmission parentale et normes des pairs publié dans les carnets de recherches de l’AFRELOCE (Association française de recherche sur les livres et objets culturels de l’enfance) est la synthèse de l’intervention de Sophie Jehel lors du séminaire de l’Afreloce à l’ENS du samedi 18 octobre 2014.

Aye… cela commence mal… Cette recherche s’appuie sur les résultats d’une enquête menée en 2006-2007 ! Ouf… sauvé, il est indiqué que depuis l’enquête, les pratiques médiatiques des jeunes ont changé ! Mais pourquoi prendre appui sur cette étude ?

Cela m’échappe… même après la lecture de ce compte rendu ! Et au final, si le titre pouvait avoir une signification avant 2010, je pense que le monde à évoluer beaucoup trop vite pour tirer des enseignements à ce jour vis-à-vis de la culture médiatique des préadolescents…

Qui nous fournira une étude récente sur le sujet en France ? En parcourant ce blog, vous trouverez certainement des parties de réponses qui sont plus à jour sur le sujet 🙂


Commentaire

génération Z : revue de presse francophone du 3 novembre — Un commentaire

  1. Bonjour Éric,

    D’abord merci pour la mention de mon blog et merci pour cet argumentaire en réaction à mon article !
    Je ne peux que confirmer ce que vous dites ici, vous êtes absolument dans le vrai. L’article était un billet d’humeur et c’est bien pour ça que les traits sont grossis à la limite de la caricature.

    Au plaisir d’échanger

Laisser un commentaire