génération Z : revue de presse francophone du 1er décembre

auteur 

Eric Delcroix est spécialisé en conseil, contenu, communication digitale, formation, internet, réseaux et médias sociaux, picture marketing, Facebook, Pinterest, Linkedin, Twitter, génération Z

    Plus d'informations sur Eric Delcroix :
  • facebook
  • flickr
  • googleplus
  • linkedin
  • pinterest
  • skype
  • twitter
  • youtube

Juste avant une revue de presse sur la génération Z plus conséquente depuis les sources anglophones, je publie celle d’originaire francophone, même si certaines informations du fait vont se télescoper…

Cyber usage de la génération Z

Jeudi dernier c’était la présentation des résultats de l’enquête de la Smeno : Cyber usage de la génération Z.

Comme je l’expliquais dans le livetweet, désormais la SMENO ne considère plus que l’utilisation des réseaux et médias sociaux soit une addiction,  c’est devenu un usage.

J’avais publié ma présentation sur ce blog : Génération Z, orienté santé et éducation et je viens de préparer un storify sur la matinée.

Pour ceux qui veulent rapidement voir les chiffres annoncés… voilà (pour obtenir la présentation, merci de me contacter en privé 😉 :

Maggie, 7 ans, fait plier un supermarché qu’elle accuse de sexisme

La veille à la maison se pratique en famille… on est une vraie famille 2.0 😉 C’est la plus jeune de mes filles (génération Z oblige 😉 qui m’a demandé si Maggie, 7 ans, qui fait plier un supermarché qu’elle accuse de sexisme m’intéressait 😉

Le petite Maggie à fait plier Tesco grâce à une photo dans un tweet de sa maman ! Maggie, 7 ans, qui regarde à la TV « Flash » et aime Batman, Superman, Spider-Man et Wonder Woman a repéré un panneau dans le magasin expliquant que les super héros étaient réservés aux garçons… « Elle a repéré le panneau avant moi et me l’a montré avec indignation en disant : ‘Mais c’est faux ! N’importe qui peut aimer les superhéros, ils sont stupides, non ?‘ » raconte sa mère.

Suite au buzz dans Twitter et les réseaux sociaux, Tesco a décidé de retirer tous les panneaux sexistes de ses magasins !

Vous en saurez encore beaucoup plus en lisant l’article d’origine sur l' »affaire » : This Little Girl Just Schooled Tesco Over A Sexist Sign Because “Anybody Can Like Superheroes”

Le tuto des parents 3.0

Le tuto des parents 3.0, sur le blog de Laurence Bee parle aux parents des enfants sur Interne… Cela n’a rien de surprenant quand on connaît le site. On nous y promet de découvrir les entrailles de la culture numérique des enfants et des ados.

Pas besoin de faire de vidéos, la matière laissée par les jeunes est suffisante ! Cette sélection « serait » selon l’auteur représentatives de ce que font aujourd’hui les jeunes sur Internet, de la manière dont ils s’emparent du monde connecté, et dont ils échangent avec leurs pairs

Ce qu’il faut retenir : il s’agit de leur monde à eux ! oui… et ?

Ensuite, une « longue » liste de vidéos « représentatives » : Cyprien ; la chaîne de juliette: C’est un jeu d’enfant ! ;  Emmaanyone pour l’explication de ses liens avec son téléphone ; Mendel, pour Snapchat ; Horia (beauté, mode et shopping) ; Mao pour les jeux vidéos et de nouveau Cyprien.

Je vais être honnête… je ne sais pas quoi penser de l’article… je ne suis certainement pas la cible du public concerné… donc, à vous de me dire ce qu’il en est de ce billet, est-il ou non utile aux parents ?

Nous sommes tous des natifs du numérique

Une fois n’est pas coutume, c’est par Google+ que j’ai été averti de la parution de cet article : Nous sommes tous des natifs du numérique ! Merci à Social Reflex de m’avoir demandé mon avis… sur cet article de Jean-Luc Raymond​.

Je mets le lien vers l’information sur Google+ car j’ai effectué ma réponse là-bas ! On ne peut semble t-il pas le faire à la suite de l’article d’origine !

Comme le précise le message, l’article de base donne un certain regard sur les différentes générations face au numérique avec comme point de départ les décorations de Noël des grands magasins du boulevard Haussmann…

Le titre de l’article est : Nous sommes tous des natifs du numérique mais juste en dessous, en plus petit (et donc, non inclue dans le titre …Ou des “adoptants” du numérique ? Visiblement Jean-Luc Raymond a choisi son camps… et moi le mien 😉

D’ailleurs, suite à différentes discussions ces derniers jours sur le sujet, je serais curieux de savoir qui au début des années 2000 juraient durs comme fer à l’importance de la génération Y (alors que pour ma part je la relativisais et très tôt dit qu’elle serait coincé entre 2 génération, ce qui m’a valu de dire dans la seconde partie de la décennie que pour moi la génération Z était la génération « perdue » !) et qui désormais conteste l’existence d’une génération Z ! Je précise, afin d’éviter tout mal entendu que je ne vise pas J-L Raymond, je ne sais pas (plus) ce qu’il disait à ce sujet à l’époque 🙂

Dans les Brèves du 19.11.2014 de kazeco : la génération Z

Il n’y a pas à s’étendre… La 1er brève dans kazeco le 19/11 concerne la génération Z. Elle annonce l’étude de la NorthEastern University (voir ce que j’ai déjà publié à ce sujet 😉

Il est retenu dans la brève que ces jeunes se préoccupent plus d’argent que la génération précédente (oups, c’est aller un peu vite en besogne… ou alors se préoccupe de leur dépenses serait plus exact) et la crise de 2008 les rend moins enclins à vivre avec des dettes.

Et la reprise du chiffre sur l’emploi : 64% d’entre eux pensent rencontrer des difficultés pour trouver un emploi plus tard et l’évocation de leur côté entrepreneurs.

Autre enseignement, 49% des jeunes reçoivent les actus grâce à Internet et seulement 21% par la télévision et 2/3 des sondés préfèrent le contact direct plutôt que la communication via le net pour passer du temps entre amis.

Entrepreneuriat, volonté d’autonomie… mais que veut la Génération Z ?

RSLN Mag se fait également l’écho de l’étude NorthEastern University dans Entrepreneuriat, volonté d’autonomie… mais que veut la Génération Z ? au travers d’un des nombreux articles publiés au USA suite à l’annonce de l’enquête !

Voici ce que l’on peut retenir au travers de l’article de RSLN :

  • Pas de carrière stables et rassurantes, à l’abri des grands groupes selon la génération Z.
  • Le désir de travailler à leur propre compte,
  • souhaite que l’entrepreneuriat soit enseigné durant leur parcours scolaire (63%)
  • ces jeunes ne font pas preuve d’un enthousiasme flagrant vis-à-vis des diplômes en ligne (pour mémoire, c’est une université qui est à l’origine de la demande)
  • 64% s’inquiètent quant à leur difficulté à trouver un emploi.
  • 60% considèrent leur futur salaire comme un critère déterminant dans le choix de leur emploi (cela va à l’inverse de ce qui se disait jusque là) et selon moi, doit-être relativiser par d’autres facteurs non mentionnés dans l’enquête : ils veulent d’abord travailler pour assouvir leur plaisir avant tout !
  • La Génération Z privilégie les interactions sociales directes et leur confère davantage de valeur (ce que confirme l’étude SMENO sur le contact avec des amis dans la vraie vie… ils ont leur hygiène numérique bien ancré et savent se « détacher » du numérique, même si ils continuent de l’utiliser avec leurs amis IRL;)

Tenue du second forum annuel contre l’intimidation à Saskatoon

C’est au Canada que cela se déroule… à Saskatoon. Ce deuxième forum annuel contre l’intimidation rassemblait 150 élèves des écoles secondaires de la province de Saskatchewan.

Plusieurs élèves sont venus raconter comment ils avaient vécu de l’intimidation dans leur milieu. Les établissements scolaires a son rôle à jouer mais les parents également. Plusieurs outils ont été créés…

Le conseil à retenir, toujours le même, encourager les élèves à parler avec les adultes de leurs problème!.

La vidéo du reportage n’est pas partageable… dommage !

10 ans après, le Facebook des adolescents fait sa crise

Amusant et intéressant ce petit flash-back sur les 10 années d’utilisation de Facebook par les jeunes (enfin, 6 ans car la génération Z à utilisé Facebook seulement à partir de 2009).

L'histoire de Facebook

L’histoire de Facebook

FFTélécoms a demandé à Joëlle Menrath pour les 10 ans de Facebook de revenir sur les entretiens qu’elle a menés avec des dizaines d’adolescents depuis 2006… et reproduit le tout dans l’article :  10 ans après, le Facebook des adolescents fait sa crise!

Je conserve juste ce qui est dit sur 2014…

Il ne faut pas enterrer Facebook. La génération Z continuent d’utiliser très activement certains recoins de facebook, où la co-présence est requise : le chat sur facebook est leur nouvel MSN, et « les groupes de classe » par exemple ! « Le groupe facebook de la classe, c’est bien plus efficace que viescolaire.fr » explique Thomas, 17 ans. Et puis, Facebook est l’annuaire universel, non ?

Pratiques informationnelles informelles des adolescents (14 – 18 ans) sur le Web

Je vous donne le lien vers la thèse Pratiques informationnelles informelles des adolescents (14 – 18 ans) sur le Web à titre d’information car je n’ai pas lu la thèse de Karine Aillerie qui date de 2011 ! Je n’ai pas eu le temps de la lire !

Juste une remarque… Cette thèse est réalisée à « partir d’une lecture analytique d’enquêtes générales et du matériau collecté lors d’une investigation de terrain (59 entretiens semi directifs auprès de jeunes âgés de 14 à 18 ans, scolarisés et disposant d’une connexion internet à domicile)… L’enquête se résume à 59 personnes… !! cela me surprend toujours… 59 personnes sont représentatives d’une population de jeunes de 14 à 18 ans ! Enfin, bon…

Sa thèse est peut-être à mettre en parallèle avec son travail : Les pratiques de recherche d’information informelles des jeunes sur internet de 2008 ! hum, ça date !


Laisser un commentaire