génération Z : la revue de presse internationale du 20 déc

auteur 

Eric Delcroix est spécialisé en conseil, contenu, communication digitale, formation, internet, réseaux et médias sociaux, picture marketing, Facebook, Pinterest, Linkedin, Twitter, génération Z

    Plus d'informations sur Eric Delcroix :
  • facebook
  • flickr
  • googleplus
  • linkedin
  • pinterest
  • skype
  • twitter
  • youtube
nuage de mots génération Z

nuage de mots de la revue de presse sur la génération Z

J’avais du retard dans les pubications sur le secteur de l’actualité internationale concernant la génération Z !

J’en rattrape une bonne partie aujourd’hui !

C’est la saison de penser comme un génération Z

C’est le blog Getting gen z qui le dit : ’tis the season to think like a Gen Z

On savait que la génération Z pensent très différemment par rapport aux générations précédentes. C’est aussi la génération la plus diversifiée et la plus politiquement correcte à ce jour.

Ranking of Disney Princesses by the dollar amount they earned on eBay since Mau 2013

Même si le graphique pourrait indiquer l’inverse, la génération Z n’est pense aux autres – Ranking of Disney Princesses by the dollar amount they earned on eBay since Mau 2013 source : Are Kids Ignoring Disney Princesses Because Race and Hair Color?

Rien de surprenant donc qu’ils se posent la question de savoir pourquoi certaines personnes choisissent d’envoyer des voeux comme « Joyeux Noël » alors que seulement 33% de la population mondiale est chrétienne !

Il s’attendent à l’égalité sociale. Ils pensent de façon globale et dans un monde où la diversité religieuse est de mise.

Il faut préciser que la génération est la plus grande diversité raciale aux États-Unis qui augmente de plus en plus.

Tout ce qu’ils savent, c’est que la diversité et le multiculturalisme sont nécessaires pour l’égalité. Dans leur esprit, les préjugés ou l’exclusion est inacceptable.

La Génération Z est déterminé à faire une différence dans le monde. 60% ont déjà démontré leurs efforts de bienfaisance en faisant du bénévolat. 78% sont préoccupés par la faim dans le monde. Leurs intérêts et leurs préoccupations sont légitimes.

J’en profite pour vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année 😉

3 changements majeurs qui influenceront l’avenir de l’économie mondiale

L’article The Next Big Disruption: Three Major Shifts That Will Influence the Future Global Economy a manqué de se retrouver dans les brèves, mais à subitement pris place en haut de cet article !

Selon Clay Shirky, voici comment cela fonctionne: «D’abord, les gens qui dirigent l’ancien système ne remarquent pas le changement. Quand ils le font, ils supposent que c’est mineur. Que c’est une niche. Puis une lubie. Et au moment où ils comprennent que le monde a effectivement changé, ils n’ont rien vu venir la plupart du temps et ils ont dû s’adapter ». Il parle de la disruption mais cela fait écho chez moi lorsque j’évoque la génération Z !

Rien que cette phrase méritait de mettre cet article en haut 😉

Sinon, 3 changements disruptifs majeurs vont influencer l’avenir de l’économie mondiale (rien moins que ça). Une tempête parfaite se prépare, et au coeur de ces changements la génération Z est cité en 1er !

Cette nouvelle génération partageuse et qui a une grande affinité et du respect pour les personnes âgées possède un énorme potentiel pour changer la façon dont nous vivons et pensons.

Tous leurs types de changements comportementaux et leurs préférences aura un impact énorme sur notre avenir car ils pensent en 4D et préfèrent communiquer avec des images, tout en travaillant sur 5 écrans à un moment donné.

La génération Z ne peut pas être atteint de la façon dont les générations précédentes pouvaient l’être – Elle doit être traitée comme des égaux et des collaborateurs dans le contrôle de leur avenir !

Les 2 autres changements sont : La montée de la voiture sans conducteur et l’économie de foule.

4 raisons pour lesquelles les jeunes préfèrent Twitter à la Tequila

Généralement, lorsque je mentionne que les jeunes consomme moins d’alcool que par le passé, le public met en doute ! Il faut dire que cela va à l’encontre de ce que nous connaissions jusqu’ici !

Pourtant dernièrement, le Mirror a mis en ligne un article : 4 reasons young people prefer Twitter to Tequila qui confirme ma position avec de nouvelles données de Channel 4 News (les résultats de l’enquête – pdf).

le pourcentage de personne buvant chaque jour explique peut-être la difficulté d'acceptation de certains adultes

le pourcentage de personnes buvant chaque jour explique peut-être la difficulté d’acceptation de certains adultes que la génération Z ne boit pas !

1/4 des moins de 30 ans ne boivent pas du tout selon le sondage et 1/4 d’entre eux préfère rester chez eux et aller sur Internet au lieu de se rendre au pub. Pendant ce temps, leurs grands-parents boivent deux fois plus souvent qu’eux !

Cela confirme l’étude NHS qui avait montré une baisse de la consommation d’alcool chez les jeunes en 1998  (71% des 16-26 ans avaient consommé une boisson alcoolisée par semaine. Ce chiffre est tombé en 2010 à 48%.)

26 % des moins de 30 ans interrogés ont déclaré qu’ils ne voulaient pas que cela affecte leur jugement et 43 % ont dit qu’ils ne boivent pas à cause de problèmes de santé et de conditionnement physique.

Pourcentage des 16-24 ans qui ont bu la semaine dernière.

Pourcentage des 16-24 ans qui ont bu la semaine dernière.

Les croyances religieuses ont également un impact !

Àlors, pourquoi les jeunes boivent moins ?

  • La surveillance sociale par les médias fait boire moins (rôle de Twitter, Facebook, Snapchat…)
  • L’alcool est devenu plus cher et les jeunes sont plus pauvres
  • Internet est plus amusant que le pub
  • La génération Z a regardé ses parents / grands-parents tituber ivre et décidé de ne pas leur ressembler

Real Life en mieux : comment la réalité augmentée peut sauver la génération Z

Real Life But Better: How Augmented Reality Can Save Gen Z de Wired est certainement l’un des articles qui a le plus buzzé autour de la génération Z ces derniers temps !

La génération Z est certainement la plus sédentaire de l’histoire américaine et en corollaire, 1/3 des enfants américains est en surpoids. Une autre étude prédit que 47% d’entre eux seront obèses à l’âge adulte ce qui a conduit certains à dire que la génération Z aura une durée de vie plus courte que leurs parents …

Le « mal » (leur hyperconnectivité qui les rend sédentaires) pourrait finalement être un bien ! La réalité augmentée, en particulier dans les jeux car elle a un atout : elle n’est pas ennuyeuse.

Petit chiffre au passage : 72% des enfants de moins de 8 ont utilisé un appareil mobile pour consommer des médias.

On peut pousser la réflexion plus loin avec l’évocation de la refonte des sports pour le 21e siècle car le rythme de vie est différent aujourd’hui. Pourquoi pas une utilisation de la réalité augmenté pour la création d’un athlétisme qui sois en accord avec les règles d’engagement des Z  Et puis, une GoPro monté sur la tête peut améliorer et modifier l’expérience de la concurrence.

La réalité augmentée offre un autre avantage. Elle est visuelle ! Elle peut former les Z afin qu’ils sachent à quoi les bons choix ressemblent. Une étude menée à Stanford a montré que avatars influencent les comportements dans le monde réel, ils peuvent changer la façon dont nous faisons de l’exercice physique ou mangeons. Les Z pourrait être de cette façon leurs propres entraîneurs.

Je suis assez de l’avis de l’article quand j’observe l’utilisation qui est déjà faite de Santé (sur iPhone) et autres coachs divers et variés sur les portables !

Les jeunes ne se soucient pas des journaux, les vieux ne sont pas concerné par les propos sur les Smartphones

Mieux qu’un long discours, cette infographie fournie par businessinsider UK montre le changement majeur qui s’opère dans les types de médias les plus importants.

les médias selon les âges

les médias selon les âges

 10 façons pour votre entreprise de se rendre attrayante pour la main-d’œuvre Gen Z

Voici l’autre article qui fait le buzz pour le moment… J’ai souvent vu ces derniers jours des liens vers cet article de Mashable : 10 ways your company can make itself attractive to the Gen Z workforce.

Alors quels sont ces 10 conseils (suite à la lecture du rapport de Millennial Branding and Randstad) ?

  • Donner des interactions en face à face
  • Pensez l’espace de travail différemment
  • Fixer des attentes réalistes (être honnête à propos de ce qu’on attend d’eux)
  • Insister sur le leader honnête
  • Fournir un environnement tech-savvy
  • Autoriser un environnement de travail de mise au point stricte
  • Garder un environnement de travail stricte pour les focus
  • Planifier un rythme plus lent
  • Fidéliser véritablement
  • Qu’ils soient pratiques et non théoriques
  • Prenez-les au sérieux

Les Millennials sont importants, mais attention à génération Z

Paul Greenberg dans Millennials are important, but watch out for gen Z donne quelques conseils bien utiles pour les entreprises concernant la génération Z.

La génération Z, les successeurs de millénaires ont maintenant 19 ans et moins et représentent près de 26% de la population aux US.

Ne vous laissez pas berner par leur jeune âge, leur pouvoir d’achat est estimée à plus de 44 milliards de dollars. Les grandes entreprises commencent à en prendre connaissance, C’est juste le début de la ruée pour atteindre la première génération nativement numérique.

Je reprends quelques unes des techniques qu’il propose pour atteindre ce groupe de la génération Z :

  • Ne soyez pas verbeux : ils utilisent des images et des emoticons (voir ici)
  • Rejoignez-les sur de nombreuses plateformes
  • Respecter leur vie privée
  • Leur permettre l’indépendance
  • Assurez-vous qu’ils peuvent s’amuser au travail
  • Offrez-leur un moyen de faire « le bien »

Les entreprises doivent se modifier ! voici quelques pistes :

  • Nouvelles tactiques de marketing
  • Utilisation intensive des réseaux sociaux
  • Différents types de contenu
  • Changement de philosophie globale pour s’aligner avec la génération Z (être plus altruiste et véritablement respectueux de leurs besoins)

Déménager la génération Y, voici la génération z

L’une des phrases de l’introduction de move over millennials, here comes generation z me fait sourire : Les jeunes de la génération Z ont une approche du travail qui devrait rendre les employeurs heureux ! Il est rare de lire cela, tellement leur arrivée est généralement crainte dans les entreprises.

L’auteur s’appuit sur les propose de Dan Schawbel (voir l’étude Millennial Branding et Randstad) : «les génération Z ont un net avantage sur les millénaires (Gen Y) parce qu’ils semblent être plus réaliste, sont susceptibles d’être plus soucieux de leur carrière, et peuvent se adapter rapidement aux nouvelles technologies pour travailler plus efficacement».

Par contre, je n’avais pas connaissance de cette notion de «carrière retardée» pour les génération Y et la masse de travailleurs âgés qui ont eu des revers de carrière qui seront en concurrence avec les jeunes de la génération Z pour des emplois de niveau d’entrée. Je ne m’imaginais pas cette image… même si le choc est inéluctable entre la génération Z et la génération Y notamment !

Sinon, rien de plus dans cet article que ce qui a déjà pu être dit suite à l’étude mentionnée !

Pour compléter, un infographie du site Sustainablebrands : What Generation Z-ers Think of Business and Sustainability.

What Generation Z-ers Think of Business and Sustainability

What Generation Z-ers Think of Business and Sustainability by Salt

Jeunes, plus intelligent et plus diversifiés : se préparer aux travailleurs de l’avenir

L’article dans The Irish Time : Younger, smarter and more diverse: get ready for the workers of the future est une longue interview de Emma Birchall, Head of Research – Future of Work.

Les frontières géographiques ne seront plus un obstacle dans l’avenir. En 2020, 1/3 de tous les diplômés à travers le monde sera Chinois et Indiens. Grâce au e-learning, les étudiants du monde entier sont désormais en mesure de suivre des cours en ligne dans certaines des universités les plus prestigieuses du monde.

Employeurs et étudiants en Irlande (et dans d’autres pays européens) devraient prendre ces développements en considération

Khadija Niazi, une fillette de 12 ans en provenance du Pakistan est donné en exemple. Niazi était âgé de seulement 10 ans quand elle a pris d’abord un cours universitaire en ligne en intelligence artificielle. L’année suivante, Niazi est devenue la plus jeune personne à compléter le cours de physique en ligne de Udacity. L’année dernière, elle a été invitée à prendre la parole lors du Forum économique de Davos, aux côtés de Bill Gates et du président de Harvard, Larry Summers.

3 principaux facteurs auront une incidence sur le marché du travail dans les années à venir : la technologie, la mondialisation et la démographie.

L’exemple de l’affaire Brendan Eich (Mozilla Firefox) sur Twitter est ensuite donné.

En plus de la technologie, l’innovation frugale – le processus de réduction de la complexité et le coût d’un bien et sa production – et les micro-entrepreneurs vont avoir un grand impact sur la mondialisation à l’avenir.

Nouvelle ère, nouvelle génération, nouvelle technologie: de nouvelles stratégies de RH

L’article de Arinya Talerngsri (Group Managing Director at APMGroup) dans Bangkok Post Business : New era, new generation, new technology: Time for new HR strategies est résumé dans les dernières phrases : «En d’autres termes, il s’agit de choisir, mélanger et assortir la bonne technologie pour les bonnes générations ainsi que l’ajout du contact humain à cette haute technologie afin d’accélérer les performances des ressources humaines. Ma dernière question pour vous tous les professionnels des RH : votre stratégie RH est-elle prête pour la génération Z ?»

Les caractéristiques données à la génération Z pourraient éventuellement conduire à des cauchemars pour les professionnels des ressources humaines, sauf s’ils se sont préparés à leur arrivée avec la bonne stratégie et les outils appropriés.

Les professionnels des RH ont besoin d’intégrer la technologie dans leurs stratégies de RH, tout en intégrant beaucoup d’adaptation et de flexibilité afin d’attirer mais aussi retenir les talents de chaque génération et pour gérer la main-d’œuvre multigénérationnelle.

Quelques exemples d’intégrer la technologie dans les pratiques RH donnés en filigrane concluent l’article.

La génération z : la globale

J’ai été un peu surpris en lisant le titre de l’article de built in Chicago : Generation Z- the Globals. Je n’avais aucune idée à quoi se rapportait le titre…

J’ai vite compris 🙂 Une caractéristique déterminante de cette génération se démarque. Ils ont vraiment grandi dans un monde global sans limites ou frontières et où toute information est facilement disponible au bout de leurs doigts. La musique, la télévision, les informations, le commerce et l’Internet sont devenus global à l’ensemble des cultures partout dans le monde.

Toute la génération Z a été élevé et a connu les mêmes événements mondiaux ce qui a effacé les frontières pour créer un état d’esprit mondial qui est inhérent à la génération Z.

Global est vraiment le seul mot pour décrire comment sont englobés tout leur environnement, leur prise de décision et la base de leurs connaissances. De plus, ils sont enracinés dans la réalité par rapport à la génération Y qui vivait d’espoir et d’idéalisme

Ils ont été aidé en cela par des parents de la génération X qui recherchent l’autonomie et l’indépendance.

Ce sont des proactifs du changement qu’ils veulent voir ! En complément, ils utilisent une approche pragmatique de leur carrière et commencent à épargner dès maintenant pour éviter de vivre en dehors des lignes de crédit et de prêts.

C’est la seule génération à grandir avec la possibilité d’avoir toujours les réponses à portée de main et sont habitués à apprendre exactement ce qu’ils veulent savoir. Ils acquièrent ainsi beaucoup de données sans obligatoirement les capacités de convertir ces données en compétences.

Ils seront exigeant sur la transparence dans tous les secteurs puisque car ils y sont déjà habitués.

Argent trouble pour la génération Z

L’article de Juliana McLeod dans The Huntington News : Gen Z money troubled n’a pas beaucoup d’interêt en tant que tel, car c’est une reprise de l’enquête Better Homes and Gardens Real Estate complété par celle de l’Université Northeastern.

Cependant, il a le mérite de poser clairement la question : comment les futurs étudiants vont faire pour se « payer » des études ! Ce qui me fait souvent confirmer qu’une bonne partie de la génération Z ne fera pas d’études supérieures. C’est l’un des éléments… l’autre étant leur auto-didactisme pour les compétences qu’ils considèrent devoir apprendre !

Mais, surtout, et rien que pour cela j’aurai mentionné l’article, c’est une génération Y qui le dit… : «Au lieu d’apprendre des parents et des tuteurs, comme d’habitude, profiter de l’occasion d’apprendre des enfants. Ils peuvent avoir la bonne idée à l’esprit

Comment bousiller le marketing social avec la génération Z

L’article How to screw up social media marketing to Gen Z dans imedia connection fournit 3 conseils afin de ne pas ruiner ses tentatives de relations avec la génération Z dans les médias sociaux.

  • Pas de discours froid d’entreprise
  • Ne pas traiter la génération Z comme les millénaires (Gen Y et Gen C)
  • Ne pas ignorer mais tester toutes les plateformes sociales

En complément de l’article, une vidéo de l’interview  de Katie Lavin de la 20th Century Fox où elle donne ses conseils aux spécialistes du marketing qui cherchent à avoir un impact sur les jeunes consommateurs.

5 techniques de e-commerce pour se connecter avec les shoppers de la génération Z

Kissmetrics se met lui aussi à parler de la génération z dans un article où il décrit 5 techniques de e-commerce pour se connecter avec les shoppers de cette génération: 5 Ecommerce Techniques for Connecting with Millennial Shoppers.

Enfin, presque de cette génération puisqu’il parle de Millennial en donnant pour tranche d’âge les 14-35 ans !

Bref, voici les conseils qui sont effectivement adaptée au e-commerce avec la génération Z (ce ne sont pas les seuls 😉 :

  • Quoi que vous vendez, vendez en ligne
  • Créez une expérience de shopping qui soit optimisée pour n’importe quel type d’appareil
  • Rendre le partage social central à vos efforts de marketing
  • Développer vos effort de contenu marketing (content marketing) en visant la génération Z
  • Mettez en place une stratégie de coupons de fidélité spécifique

la génération Z, bientôt dans un bureau près de vous

L’article generation z – coming soon to an office near you en tant que tel n’est pas très intéressant. C’est surtout une longue explication de ce que sont les Z ! On connaît 😉

Par contre, il est intéressant de regarder quelles sont leurs attentes pour le lieu de travail de l’avenir.

Generation Z : Monkey See, Monkey Do et l’aube des génération Z et A

Des sons comme on dirait en radio, des podcasts sur Internet 🙂 Le « témoignage » de 3 générations Z !

en bref et autres brèves

  • L’écart des genres disparaît. L’article n’est pas nouveau. Il est daté 2012… mais à l’époque, je n’avais pas commencé cette revue de presse 😉 Donc, je fais exception pour mentionner The gender gap is diisappearing ! car il est rare de trouver des articles sur l’évolution des genres avec la génération Z.
  • The Truth About Teenagers, The Internet, And Privacy est un article très intéressant sur l’analyse des différentes enquêtes sur la gestion de la vie privée des adolescents. En résumé, c’est quoi la vie privée ?
  • Avec A Member Of ‘Gen Z’ Just Explained The Different Social Media Services To Me... dans Business Insider UK, je retrouve les discussions que nous avons à la maison entre mes 2 Z et moi 🙂 Impossible a résumer… donc, à lire 😉
  • Toujours l’alimentation, la nourriture… Dans The Gourmet Retailer, l’article Regional Asian Cuisine Named a Top Specialty Food Trend mentionne sur la génération Z : les anciens (nés en 1995) ont atteint l’âge d’influence et leur pouvoir d’achat ne fera que croître à partir de maintenant ! (sous le titre Tea, Alternative Proteins Top 2015 Specialty Food Trends, on retrouve le même dans fsrmagazine ).
    Génération Z, la «salade» génération, est encore plus avertis de nourriture que les créateurs de tendances eux-même est-il écrit dans “Niche to mainstream” a hot topic at fourth annual Local Food Conference.
    Dans la nouvelle : Technomic’s Take on 2015 U.K. Food and Restaurant Trends sur Hospitality industry dans la 5e tendance : Prévoir l’imprévisible devinez qui l’on trouve? La génération Z 😉 La demande constante des consommateurs pour l’innovation se traduit par des changements inattendus à l’exploitation des restaurants et des menus y compris pour des chaînes comme KFC et Pizza Hut afin de s’adresser à un public plus large, en particulier la génération Z.
  • L’effet de Gen Z sur votre lieu de travail. C’est surtout l’effet longue traine du livre The Gen Z Effet dans cet article. Une interview de l’un des auteurs : Thomas Koulopoulos, président de Delphi Group qui ma foi n’est pas inintéressante.
    The new age of fluid musical identites… un article qui concerne ceux qui s’intéressent à la musique et à la génération Z 😉
    Literature especially beneficial for today’s students est un plaidoyer pour le retour à la lecture des livres, les vrais… qui vient de Singapour.
  • World war Z est un nouveau site dédié à la génération Z. Son but : établir un plan stratégique de communication pour des publicités ciblant la génération Z!

Comme il y a beaucoup à dire suite à mon retard, une prochaine revue de presse sur la génération Z issue des informations internationale viendra compléter cette revue de presse.


Laisser un commentaire