génération Z : la revue de presse francophone du 5 janv

auteur 

Eric Delcroix est spécialisé en conseil, contenu, communication digitale, formation, internet, réseaux et médias sociaux, picture marketing, Facebook, Pinterest, Linkedin, Twitter, génération Z

    Plus d'informations sur Eric Delcroix :
  • facebook
  • flickr
  • googleplus
  • linkedin
  • pinterest
  • skype
  • twitter
  • youtube
La pyramide des âges en France métropolitaine

La pyramide des âges en France métropolitaine. Pour mémoire, la génération Z est comprise entre 1995 et 2010 – (G. Pison, Population & Sociétés n° 509, Ined, mars 2014) Source : Insee

Avant toute chose… que vous soyez génération Z ou pas, meilleurs voeux à tous 😉

Pendant la trêve des fêtes de fin d’année, je pense qu’il ne servait pas à grand chose de publier la revue de presse… peu de personnes étaient présentes sur la toile !

Donc, redémarrons l’année en même temps que l’école avec la revue de ce que j’ai remarqué dans les médias francophones au sujet de la génération Z.

Qui sont ces jeunes biberonnés au numérique et que recherchent-ils dans le tourisme ?

L’article du site Tourmag pose la question : qui sont ces jeunes biberonnés au numérique et que recherchent-ils dans le tourisme ? Ils partent du constat que les jeunes voyagent de plus en plus et qu’ils sont les clients de demain. C’est vrai que j’ai l’impression que le tourisme pour les jeunes n’est plus le tourisme de « papa ».

Cet article a des suites : Comment se servir du mobile pour attirer les jeunes? (comment certains professionnels du tourisme s’adaptent à la génération Z comme Marriott ou Topdec avec SnapChat) et UCPA teste les Google Glass auprès de sa clientèle ultra-connectée (une interview de Xavier Hernandez, chef de marché « publics mineurs » à la direction générale UCPA.

On apprend que répondre à leurs attentes n’est pas évident. Mais les motivations de voyages (séjours linguistiques, parcs de loisirs, vacances actives, grands rassemblements…) peuvent intéresser une grande variété d’acteurs du tourisme car ce serait l’un des secteurs qui connaît la plus rapide croissance dans le secteur du tourisme mondial, selon Atout France.

De 2000 à 2012, les arrivées internationales des jeunes sont passées de 136 millions à 187 millions, soit environ 20% des voyages internationaux (pour 2020, 300 millions de voyages de jeunes selon les prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme)

Évidemment, Les jeunes ne poussent pas la porte des agences, ils préfèrent surfer sur le net : 91% d’entre eux déclarent utiliser le web pour planifier leurs voyages d’après le Cluster Tourisme des Jeunes d’Atout France.

Selon PhocusWright , la moitié des 18-34 ans européennes ont utilisé un appareil mobile pour la planification de leurs vacances.

Ils apprécient le fait de pouvoir réserver à la dernière minute et d’avoir des informations en temps réel sur une destination : l’actualité culturelle, la météo…

Le terme « ATAWAD » – Any Time, Any Where, Any Device correspond parfaitement à leur manière de consommer, d’où l’importance de repenser un parcours client où le mobile est roi.

Ils ont moins besoin de conseils de professionnels que les générations précédentes. Comme d’habitudes, ils utilisent les réseaux, consultent les commentaires d’autres internautes sur les sites d’avis et n’hésitent pas à se renseigner sur les blogs.

La recherche du bon rapport qualité-prix est primordial pour eux. Ils comparent en moyenne 10,2 sources avant de réserver, selon International Luxury Travel Market.

Autre remarque, ils sont adeptes de vacances moins longues mais plus récurrentes, où ils pourront vivre des choses exceptionnelles à prix réduit sans aucun doute. (NDLR : Attention toutefois les choses exceptionnelles selon eux ! pas selon l’avis ou l’impression de leurs parents !). Autrement dit, Il faut faire quelque chose que les autres ne font pas.

Hyper-informée en matière de produits et de prix, cette génération constitue un véritable défi pour les professionnels.

Guy Raffour (Raffour Interactif) donne quelques conseils pratiques pour cibler la génération Z dans le domaine du tourisme :

  • Ayez la souplesse pour pouvoir vendre des produits jusqu’à la dernière minute, dans toutes les gammes de prix, en yield management.
  • Les vacanciers organisent de plus en plus leurs séjours une fois sur place : votre site doit être accessible via un site mobile ou une application.
  • Au-delà du panier initial, déclinez-leur des prestations géolocalisées, profilées, qu’ils souscriront selon les circonstances et le budget disponible.
  • Pensez à la viralité de la communication, utilisez des photos, de la vidéo, créez le buzz, mettez des avis.

Je confirme ce que décrit l’article… en effet, c’est ce qui c’est encore passé pour la conduite de la plus jeune des filles pour son séjour Brigitte Sauzay (3 mois dans une famille) en Allemagne avec un détour par l’Autriche pendant les fêtes de fin d’année.

Le tracé de l’itinéraire c’est fait en fonction de ce qui était indiqué sur Internet suite à une recherche sur la Bavière, l’hébergement a été recherché sur AirBnB… et en guise de pompon : l’ensemble des recherches a été effectué moins de 5 jours avant le départ… alors que nous savons depuis des mois que nous devions conduire Clara dans sa famille (au passage, pour ceux que cela intéresse, elle tient un MobilyTrip : 3 mois en Allemagne ) car les comptes rendus sont eux aussi sur le net 😉

J’ai remarqué avec mes filles leur rejet de la ville au profit de la découverte des paysages, de la nature… toutefois, je ne pense pas que ce soit une généralité… mais peut-être une tendance.

Internet peut également être source d’inspiration de voyages pour eux ! C’était le cas lorsque nous avions été à Kinderdijk au Pays-Bas suite à sa découverte dans GeoMaster sur mobile !

Génération Z selon Ford Media : L’avenir appartient à ceux qui agissent

Voici le décryptage en 10 tendances clés pour la génération Z réalisé par Viuz suite à l’annonce du rapport The Looking Further with Ford 2015 Trends Report (voir la vidéo ici) que vous pouvez télécharger en pdf.

2015 Ford Trend Report sur la génération Z

2015 Ford Trend Report sur la génération Z

  • Génération autonome (avec quelques exemples d’initiatives typiquement Génération Z comme Flynn McGarry le cuisinier chef de 15 ans et son Club Eureka, les admissions vidéo de deux minutes au Goucher College qui ont remplacé les formulaires imprimés, Body Bijoux, les bijoux créés par Linda Manziaris dont 50% des profits sont reversés à des ONG.
  • La prime aux renégats et aux rebelles (comme Mink : L’impression 3D de cosmétiques, School of Doodle, fondé sur Kickstarter où les célébrités communiquent directement avec leurs publics, Fixed l’apps disruptive pour résoudre les amendes de stationnement à San Francisco fondée sur un business model inédit)
  • Ne plus stigmatiser l’échec
  • Prêt à ne plus rien porter (tendance : méta-carte PlastC, l’anneau Ring présenté à Techcrunch Tokyo, les clés d’hôtels mobiles de Starwood Hôtels ou le bracelet connecté de Caixabank)
  • Sans fil…Sans propriété (L’accès plutôt que la propriété semble être l’adage de cette génération adepte de la Sharing economy)
  • Des relations à géométrie variable (les formes des familles traditionnelles évoluent : 77% des Japonais et 58% des moins de 35 ans reconnaissent adopter des formes «non traditionnelles» de relations.
  • Le trading de la vie privée
  • La santé un objectif élusif (47% des membres de la génération Z seront obèses à l’âge adulte)
  • S’échapper
  • Vers une mobilité multidimensionnelle

Le monde de demain

Soonsoonsoon propose la vision du monde de demain du fondateur de Visionari : Pierre Alzingre.

L’interview débute par les 3 tendances d’aujourd’hui qui feront le monde de demain selonPierre Alzingre :

  • le pouvoir du « je » avec une première dans l’histoire de l’humanité: une vraie démocratie participative dans le marketing ce qui remet le client au cœur, et pour le politique où l’action citoyenne retrouve sa place.
  • La tendance du « nous ». Une évolution d’une voie : celle de ceux qui fédèrent, qui partagent. la puissance du « je » augmentée par celle du « nous ».
  • le potentiel des entrepreneurs. L’année des élections présidentielles, en 2017 risque d’être encore celle d’une bataille de promesses impossibles à tenir. Car expliquer que l’on est en train de changer d’époque demande du courage, de l’investissement.

On assiste aujourd’hui à une « start-upisation » de l’économie lié à une volonté d’innovation, de concevoir une innovation qui se diffuse. Cette marche en avant se caractérise par la co-construction.

La génération Z est plus solidaire, plus entreprenante que les générations précédentes.

Les lycéens actuels n’ont pas la peur de vivre moins bien que leurs parents (caractéristique propre à la génération Y) ou la trouille de perdre ce qu’ils ont (génération X).

Ils savent associer les disciplines entre elles, et surtout ils savent essayer, tenter, oser.

Je (Pierre Alzingre) suis certain qu’ils vont faire exploser les régimes en place, non par la révolution, mais par une simple clarté d’esprit associée à la force de l’action.

Les Z croient à l’action, pas aux promesses. Qui plus est, ils ont une tendance forte à être consommateur-citoyen.

Pratiques et intérêts  sexuels des jeunes sur Internet and co

Jean Yves Hayez, psychiatre infanto-juvénile, docteur en psychologie, professeur émérite à la Faculté de Médecine de l’Université Catholique de Louvain avec qui j’ai pris contact me confirmait que cet article : Pratiques et intérêts  sexuels des jeunes sur Internet and co dans le fond est toujours d’actualité 😉

Il est rare de trouver des articles « grand public » écrit par un universitaire sur le cybersexe de nos adolescents !

Pas d’extrait, allez plutôt lire l’article 🙂

D’ailleurs, pour compléter la lecture de l’article, vous pouvez vous rendre sur la page Echanges interactifs de courriels car ce scientifique Belge est ouvert à la discussion… 🙂

Comme vous êtes sur son site, je vous conseille également la lecture de Ados en difficulté scolaire et leur famille 🙂

Pour le coup, j’aimerai bien un avis de professionnel du domaine, Yann Leroux par exemple, sur ces écrits…  😉

Les jeunes Français peuvent se passer de télévision, pas de leur smartphone

Challenges revient dans l’article Les jeunes Français peuvent se passer de télévision, pas de leur smartphone sur l’étude CrowdDNA pour le compte de Facebook et dont les résultats pour l’Hexagone viennent d’être publiés.

  • 57% des jeunes Français préféreraient abandonner leur télévision plutôt que leur téléphone.
  • 68% des Français de 13 à 24 ans indiquent ne pas pouvoir sortir de chez eux sans leur portable.
  • Pour la génération Z, il est impensable de ne pas pouvoir accéder aux services web à tout moment de la journée. 57% des 13-24 ans interrogés veulent ainsi être connectés partout.
  • Près de 60% des 15-24 ans qui ont un mobile détiennent un smartphone.
  • Les jeunes ont l’habitude d’utiliser plusieurs appareils en même temps et de passer sans arrêt de l’un à l’autre. 77% des 13-24 ans assurent utiliser tout le temps ou la plupart du temps leur smartphone en regardant la télévision.
  • Les médias sociaux ont pris une place prépondérante dans la vie des adolescents. 54% d’entre eux affirment qu’ils communiquent sur les médias sociaux avec les personnes qu’ils côtoient tous les jours, mais ne sont pas pour autant naïfs sur ce que cela implique puisque 75% des jeunes Français font attention à leur identité en ligne.

Vous trouverez plus d’information sur l’enquête ici ou encore .

utilisation des devices dont la TV selon les heures

utilisation des devices dont la TV selon les heures

En Australie, McDonald’s propose des burgers « à la carte »

En Australie, McDonald's propose des burgers à la carte

En Australie, McDonald’s propose des burgers à la carte

Dans la revue de presse internationale, il n’y a pas une semaine sans que l’alimentation soit évoqué !

Aussi, il me semble intéressant et significatif que e-marketing.fr s’arrête sur la démarche de Mc Donalds’s qui propose des burgers à la carte désormais en Australie !

En effet, Mc Donalds’s vient de mettre en place en Australie le nouveau système de commande « Create Your Taste » qui permet de choisir la composition de son burger.

Create Your Taste est la réponse de McDo à la concurrence des Chipotle, Five Guys ou Potbelly (deviné qui aiment ces enseignes, la génération Z évidemment 😉 et à la baisse des ventes que l’enseigne enregistre.

Le choix est possible entre 22 ingrédients et le prix du « Create Your Taste » est plus cher que celui d’un BigMac traditionnel.

Quand je dis qu’il est temps de se préoccuper de l‘alimentation et de la nourriture de la génération Z !

Enfants et adolescents : les citoyens d’une société de flux

une interview par mes « amis » de Ludovia de Jean-Louis Durpaire Inspecteur Général Honoraire sur la question des flux qui concerne bien sûr la génération Z !

Finalités et enjeux du management intergénérationnel

Le journal du net revient sur les Finalités et enjeux du management intergénérationnel.

La question est importante en effet avec l’arrivée de la génération Z en entreprise dans quelques mois maintenant !

Le management intergénérationnel s’impose comme un enjeu clé du fait du renouvellement  démographique que nous sommes en train de vivre en France : entre 2008 et 2020, il sera d’un tiers des effectifs et il n’y a pas d’équivalent depuis  la dernière guerre mondiale.

Ces générations n’ont pas la même relation à l’autorité, l’organisation et au temps.

L’histoire de la Génération Z qui arrive tout juste sur le marché du travail est plus délicate à cerner mais nous retrouvons une accentuation des modes de fonctionnement de la Génération Y notamment… pour ce qui relève de la relation au numérique et du besoin d’expression personnelle.

Au final, l’article est un peu décevant restant trop superficiel sur le sujet !

La génération Z prend ses marques

C’est dans la version maghreb Tunisie de Huffindgton post que l’article La génération Z prend ses marques a été publié, qui est une analyse de l’étude de l’université Northeastern.

Rien d’exceptionnel dans cet article donc puisque les analyses sont déjà nombreuses sur l’enquête.

Seule l’introduction retient mon attention !

Il y a quelque chose d’un peu troublant dans la dénomination de la génération Z : la dernière lettre de l’alphabet sonne comme la fin d’une époque, celle du métro boulot dodo initiée par les baby-boomers.

L’avènement de nouveaux comportements et des mécanismes de pensée alternatifs émergent avec cette nouvelle génération.

Quel marketing pour la génération selfie ?

L’étude « Hashag Nation »  (réalisée en ligne en janvier 2014 dans 29 pays) présente la façon dont le marketing de la génération Selfie doit se transformer pour être efficace.

Attention toutefois, cette étude n’est pas purement génération Z ! La génération selfie mentionnée correspond au 16-34 ans !

Donc malgré le titre, j’aurais tendance à passer sous silence cette étude et l’article Quel marketing pour la génération selfie ?

Pourquoi le mentionner alors me diriez vous ! Pour vous mettre en garde ne pas s’arrêter justement sur une lecture qui ne concerne que la génération Z de façon très marginale.


Commentaire

génération Z : la revue de presse francophone du 5 janv — Un commentaire

  1. Ping : génération Z : la revue de presse internationale du 12 fév - Génération Z, qui sont-ils

Laisser un commentaire