de l’écran au porno en passant par les selfies pour la génération Z

auteur 

Eric Delcroix est spécialisé en conseil, contenu, communication digitale, formation, internet, réseaux et médias sociaux, picture marketing, Facebook, Pinterest, Linkedin, Twitter, génération Z

    Plus d'informations sur Eric Delcroix :
  • facebook
  • flickr
  • googleplus
  • linkedin
  • pinterest
  • skype
  • twitter
  • youtube

Pas grand chose de nouveau pour vous qui me lisez sous le titre Les moins de 20 ans et leurs écrans sur e-marketing.fr qui revient sur l’étude Junior Connect dont j’avais parlé mi-mars.

Peut-être cette vidéo pour la perception des principaux enseignements de l’étude Junior Connect’ 2014.

Selfies, critères de beauté et d’estime de soi ?

Plus intéressant à mon sens, l’article d’Influencia qui pose la question : Le selfie déforme t-il la perception de soi ?

Se basant sur l’étude qui évalue les dernières tendances en matière de demandes esthétiques et plastiques réalisée par The American Academy of Facial Plastic and Reconstructiv Surgery  (AAFPRS), Influencia pose la question de savoir si le phénomène des selfies et l’usage des médias sociaux est en train de redéfinir les critères de la beauté et l’estime de soi.

Pour l’anecdote, alors que nous discutions de la véracité ou non de l’utilisation de l’alcool par les adolescents d’aujourd’hui (notre chère génération Z), les filles me confirmaient cette impression (l’alcool et sa représentation sur les réseaux n’est plus un must).

Mais, elles remarquaient également que notamment dans les selfies elles ne mettaient pas d’image « moches » en prenant l’exemple : «je ne mets jamais d’images de moi dans Snapchat si je suis malade». Une confirmation que ces médias sociaux joue un rôle sur les critères de beauté ! On ne s’y met que si l’on se juge beau 😉

 Enfants et pornographie

Comme je mentionne des discussions entre mes filles et moi, je rebondis sur l’article d’Alain Gerlache : Parlez à votre enfant de la pornographie avant que l’internet ne le fasse. Il n’y a aucun lien dans cette liaison avec Snapchat qui est le royaume des selfies et non, à mon sens des Sextos comme beaucoup le pense !

Selon Une étude Flamande, la pornographie est devenue banale pour les jeunes du secondaire.

  • 60% des garçons sur 10 entre 12 et 14 ans consultent des sites porno.
  • 70 % des garçons entre 14 et 16 ans.
  • plus de 80 % des garçons au-delà de 16 ans.
  • Chez les filles, les pourcentages sont beaucoup plus bas : 16% au maximum.

Je vois d’ici quelques internautes s’indigner (ou pire) se dire que je passe dans la force obscure de la cybercriminalité ! Rassurez vous, l’Association des Sexologues flamands ne trouve rien d’anormal dans cette situation. Je les laisse juge, je ne suis pas expert dans le domaine, même si j’ai tendance à les « croire ».

La société a bien changé dans le domaine de la sexualité et de la pornographie ces dernières années. Ne soyons pas plus pudibond que nous le sommes dans la réalité et je conseille à certains de se remémorer ce qu’ils faisaient à cet âge là dans ce domaine !

En revanche, comme le souligne Alain, ces contenus peuvent être problématiques pour les plus jeunes. Chacun y va de son conseil qui sont rarement suivis par les parents (c’est un ensemble de choses qui donne sens aux conseils) Et je pense que nous ne sommes pas prêt en France comme en Belgique à voir ce genre de communication néerlandaise à destination des parents sur nos écrans  !

En effet, c’est aussi le rôle des parents d’apprendre à leurs enfants à distinguer le vrai du faux sur le net.

Et si le seul conseil à donner était pour plagier Alain de : «Parlez à votre enfant de la pornographie avant que l’internet ne le fasse».

De façon plus courte, je conseille toujours lors des conférence Parents, enfants, Internet d’établir la discussion autour d’internet avec ses enfants (je n’ai pas dit de m’immiscer dans leur vie privée… juste de discuter d’internet !)

Et vous, vous en parlez avec vos enfants ?


Commentaire

de l’écran au porno en passant par les selfies pour la génération Z — 7 commentaires

  1. Ping : de l'écran au porno en passant par les s...

  2. Merci pour ce billet.

    La partie sur la pornographie me fait penser (même si le rapport est un peu lointain) à un vieil article (1996 !) d’un chercheur de l’université de l’Indiana qui disait qu’il ne fallait pas filtrer automatiquement internet, parce que la pornographie permet le progrès des techniques, leur adoption et leur maîtrise par les populations : http://www.repository.law.indiana.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1120&context=fclj

    J’avais d’ailleurs résumé et commenté cette analyse dans un billet (http://blacherez.wordpress.com/2006/09/29/pornographie-et-apprentissage-des-langues/ ) pour montrer qu’elle pouvait s’appliquer dans le domaine de l’éducation.

    D’autre part, je ne suis pas sûr d’être d’accord avec votre remarque : « Une confirmation que ces médias sociaux joue un rôle sur les critères de beauté ! On ne s’y met que si l’on se juge beau 😉 » car si on ne veut apparaître sur les réseaux sociaux que si on se trouve beau, les critères qui font qu’on se trouve beau ou pas n’ont pas changé. Ce qui a changé c’est seulement qu’on a plus souvent l’occasion de se poser la question. Au contraire, il me semble que les applications comme Snapchat ont pour effet de « désinhiber » certains utilisateurs qui sont beaucoup plus exigeants sur les photos d’eux publiées sur Facebook, par exemple. Ca ne change rien au fait qu’on ne souhaite pas apparaître dans une situation défavorable, bien sûr.

  3. Le débat sur la pornographie et Internet est ancien 😉 D’ailleurs, les sites pornos ont souvent été « observé » par le monde du marketing pour être copié !

    Ce que je voulais dire en parlant des critères de beautés, je pense aux filles notamment qui souvent pour se prendre en Snapchat ou Instagram pour les selfies notamment « pose »… et contrairement à votre perception, j’ai l’impression que c’est moins le cas dans Facebook…

  4. Ping : génération Z : la revue de presse de rattrapage ;-) - Génération Z, qui sont-ils

  5. Ping : de l’écran au porno en passant par les selfies pour la génération Z – Génération Z ou C, qui sont-ils | BleezCom

Laisser un commentaire