comment les ados communiquent et se socialisent

auteur 

Eric Delcroix est spécialisé en conseil, contenu, communication digitale, formation, internet, réseaux et médias sociaux, picture marketing, Facebook, Pinterest, Linkedin, Twitter, génération Z

    Plus d'informations sur Eric Delcroix :
  • facebook
  • flickr
  • googleplus
  • linkedin
  • pinterest
  • skype
  • twitter
  • youtube

L’observatoire ConsumerLab d’Ericsson, l’un des principaux fournisseurs d’infrastructures télécoms au monde a mené une étude entre juin et novembre 2011 auprès d’ados de 13 à 17 ans (de pur génération Z).

Le but était d’analyser le comportement des adolescents et les implications que cela a sur les terminaux mobiles et la technologie à venir autrement dit : comment les adolescents communiquent-ils et socialisent-ils aujourd’hui ?

comment les ados communiquent et se socialisent, l'exemple des rencontres chez les ados

comment les ados communiquent et se socialisent, l’exemple des rencontres chez les ados

Si la présentation des résultats de l’étude insiste sur le fait que textos et Facebook ont modifié la dynamique des rencontres chez les ados et que pour eux, faire passer son statut Facebook de « célibataire » à « en couple » est désormais perçu par les amis comme une déclaration officielle, pour ma part, j’analyse ces résultats un peu différemment.

  • La confirmation de l’importance de la rencontre IRL. le but caché de beaucoup de pratiquants des médias sociaux au final n’est-il pas de rencontrer un autre en face à face. Les ados n’échappent pas à la règle !
  • La progression du chat vidéo en 2011… (rien de surprenant, c’était peu après l’arrivée de Chat roulette) et désormais, nos ados utilisent SnapChat.
  • Facebook a toujours été considéré par les jeunes générations (par les adolescents) comme un outil au même titre que Twitter désormais. C’est un outil mis à leur disposition parmi d’autres. C’est certainement ce qui différencie les « vieilles » générations des ados actuels !
    Contrairement à certains résultats de différentes enquêtes publiées depuis, je ne crois pas à la désaffection des jeunes pour Facebook… juste un usage différent !
  • Le téléphone est un outil social, comme fumer l’était à une autre époque pour nos ados. Il aurait mieux valu parler de smartphones ! Le téléphone c’est bon pour les ex. ados à la fin des années 90, début 2000 !
    D’ailleurs, je me méfie des conclusions sur l’usage du téléphone (appel traditionnel). Le coût n’était-il pas un frein quand on voit l’engouement actuellement pour Viber par exemple dans certaines contrées. 

Vous pouvez retrouver les résultats dans le Slideshare qui suit… à vous de vous faire une idée (et de nous la donner en commentaire 😉

Je profite de mon passage sur SlideShare pour relayer également ce document d’Havas sur les filles ados.


Laisser un commentaire