Ze colloque, la génération Z

Ze colloque, la génération Z

Ze colloque, la génération Z

Ce mardi 3 mai 2016, je serai de retour à Nancy (j’vais présenter rapidement la génération Z l’année dernière) pour le colloque de l’institut de formation des cadres de santé : Ze colloque. Ils et elles ont donc choisi cette année le thème de la génération Z : c’est qui ? c’est quoi ? les Z.

Il y a fort à parier, étant dans le monde médical, que je devrais croiser des personnes rencontrées lors du 26e colloque national des CESU où j’intervenais, toujours au sujet de la génération Z : Génération Z, Web 2.0 : nouvelles générations, nouveaux horizons.

Seulement, cette année à Nancy, outre que j’anime la journée, je clôturerai la matinée avec la conférence TZ ? TKi ? TKoi ? (les Z qui sont-ils ?) de 11 h 15 à 13 h (ils ont remarqué que j’étais bavard 😉

L’après-midi sera dédiée à une table ronde sur comment mieuX vYvre enZemble ? en famille, au travail… autrement dit comment 3 générations (voir plus) vont pouvoir vivre ensemble ?

La réponse ou les réponses mardi à Nancy…

programme de Ze colloque : la génération Z

programme de Ze colloque : la génération Z

Sans dévoiler de secret, certaines personnes dans le domaine de l’apprentissage du côté de Bordeaux devront attendre début juillet pour me voir… parler de notre génération favorite et de l’enseignement d’une façon générale… y compris avec un « barcamp » sur le sujet 😉

D’autres interventions sont prévues et aussi un « gros » événement à l’automne autour de la génération Z 🙂 On aura le temps d’en reparler d’ici là…

Si vous aussi avez besoin d’une conférence, d’un séminaire autour de la génération Z, je (nous avec mes filles, désormais Yseult aux 400 000 abonnés dans Pinterest travaille avec moi) je ou nous, pouvons répondre à vos besoins sous pas mal de formes… comme nous le ferons auprès de l’AFFEN presque chaque mois 😉

les jeunes de la génération Z

Comme je l’ai déjà dit il y a peu dans Twitter, il est urgent que je récrive pour ce blog car on parle de nouveau des jeunes la génération Z dans les médias (3 interviews sur le sujet, plus précisément sur la mode et l’alimentation en quelques jours) et des demandes d’interventions pour des conférences au rythme d’environ une par semaine comme celle de la semaine dernière au Club FACE Nord-Ouest Essonne ou ce lundi soir, au CJD de Laval,

Pour le gag, j’ai même eu une demande sur la génération Alpha, ceux nés après 2010 🙂

De plus, il y a beaucoup de choses écrites actuellement sur les jeunes de la génération Z : des bonnes et surtout des moins bonnes (souvent très fausses, je parle en France) donc, il est de nouveau nécessaire de déblayer le terrain sur le sujet de cette génération 🙂 et donc d’alimenter à nouveau ce blog generation-z.fr

Pour vous faire patienter, voici la présentation que j’utilise actuellement pour présenter la génération Z 🙂

véritablement de retour pour la génération Z

prochainement, je « reviens » 😉 Tel était la fin de mon dernier message. C’était faire abstraction de quelques soucis de santé. C’est du passé désormais… D’ailleurs la semaine dernière je donnais une conférence pour une APEL au sujet des générations Z 😉

Et, je pense pouvoir vous annoncer dès à présent qu’il devrait y avoir une semaine de la génération Z à Lille en 2016… mais aussi, une journée qui concernera cette génération dans l’Est de la France et que je devrais participer pour les évoquer encore un peu plus loin toujours dans l’Est (la première fois ce sera en Lorraine, la seconde en Alsace 😉 Cela sur le 1er trimestre ou presque 🙂

À très bientôt

retour annoncé

Depuis quelques semaines j’ai dû délaisser ce blog au sujet de la génération Z… Ce n’est pas pour autant que je n’ai pas suivi l’actualité à leur sujet ! Au contraire…

Plusieurs raisons expliquent cette absence… dont m’occuper de mes génération z ! Yseult (18 ans maintenant et toujours 400 000 abonnés Pinterest) a de plus en plus de contrats et sa soeur cadette, 16 ans, suit les traces de son aînée de façon plus diversifiée : Pinterest, WeHeartIt, Instagram…

Donc, prochainement, je « reviens » 😉

À très bientôt

Génération Z : leur concours Google Science Fair avec le Français Eliott Sarrey et Bot2Karot

Logo du Google Science Fair et la liste des participants dans le billet

Logo du Google Science Fair et la liste des génération Z participants dans le billet

Son nom : Eliott Sarrey ne vous dit pas grand chose pour l’instant…  ? Il a 14 ans, et c’est le jeune inventeur français qui est dans la liste des sélectionnés pour la Google Science Fair 2015 (le rendez-vous incontournable des jeunes inventeurs de 13 à 18 ans autrement dit de la génération Z)

Son invention : un robot jardinier du nom de Bot2Karot qui gère les plantes par l’intermédiaire d’un smartphone. Intéressant de savoir qu’il a conçu son prototype avec des legos.

Notre petit français aura fort à faire… il est en concurrence avec 19 autres finalistes. Notons que cette année, le concours est divisée en 2 parties, 10 dans la tranche d’âge 13 – 15 ans, les 10 autres dans la catégorie 16-18 ans.

Chaque année, je vous livre la liste des générations Z sélectionnés, leur âge et leur projet… je ne comprends parfois même pas de quoi il s’agit ou comment cela peut fonctionner, mais j’suis un vieux 🙂

  • Anika Cheerla, 13 ans, USA – diagnostic automatisé de la maladie d’Alzheimer
  • Lalita Prasida Sripada Srisai, 13 ans, Inde – absorbant biologique et économique
  • Isabella O’Brien, 13 ans, Canada – Le recyclage de coquilles peut-il limiter les effets de l’acidification des océans ?
  • JING-TONG WANG, 13 ans et Yo Hsu, 14 ans, Taiwan – une nouvelle façon de détecter les produits frelatés (identifier des liquides par l’analyse du son)
  • Krtin Nithiyanandam, 14 ans, Royaume-Uni – outil diagnostique non invasif dans le dépistage précoce de la maladie d’Alzheimer
  • Anurudh Ganesan, 15 ans, USA – un système écologique de réfrigération active sans glace ni électricité destiné au transport des vaccins
  • Pranav Sivakumar, 15 ans, USA – Une méthode automatisée destinée à rechercher et à caractériser les quasars agissant comme des comme mirages gravitationnels dans le Sloan Digital Sky Survey (SDSS)
  • Matthew Reid, 14 ans, Royaume-Uni – Arduorbiter : l’espace ouvert à tous, l’orbitre terrestre basse démocratisée
  • Алексей Тарасов, 15 ans, Russie – la possibilité d’appliquer la logique ternaire aux systèmes informatiques actuels
  • Weitung Chen, 16 ans, Taiwan – sphère à positionnement magnétique (SPM) : système de positionnement 3D à source unique
  • Adriel Sumathipala, 16 ans, USA –  Diagnostic à biomarqueurs multiples de la cardiopathie : rapide, portable, très bon marché
  • Laura Steponavičiūtė, 16 ans, Lithuanie – L’impact des nanotechnologies sur la nature
  • Olivia Hallisey, 16 ans, USA – méthodes de détection du virus Ebola portable, rapide et indépendant de la température
  • Deepika Kurup, 17 ans, USA – des composés photocatalytiques perméables capable d’éliminer plusieurs classes de toxines présentes dans l’eau
  • Ilda Ismaili, 17 ans et Anela Arifi, 18 ans, Bosnie Herzegovine – Catch it on the wing : transformer des plumes de poulet en matériau de stockage de l’hydrogène et en biodiesel
  • Girish Kumar, 17 ans, Singapour – Revup : génération automatique de questions à partir de textes pédagogiques
  • Calvin Rieder, 18 ans, Canada – Double condensateur passif destiné à fournir de l’eau potable
  • Zhilin Wang, 18 ans, Singapour – une batterie zinc-air rechargeable, en remplacement des batteries lithium-ion
  • Tanay Tandon, 18 ans, USA – dispositif à faible coût permettant des diagnostics sanguins et une détection des parasites portables et automatisés sur un système de smartphone

Je vous avertis annuellement de cette manifestation du Google Science Fair destinée à la génération Z 😉 Pour mémoire, les gagnants du grand prix de l’an dernier sont Ciara Judge, Émer Hickey et Sophie Healy-Thow, 16 ans, d’Irlande pour leur projet Lutter contre la faim dans le monde à l’aide des bactéries naturelles

Le 21 septembre prochain, Bot2Karot ou un autre projet sera vainqueur 🙂

Ah oui… ceux qui ne croient pas en la génération Z… peuvent-ils m’expliquer comment on fait pour éduquer autant de petits génies avant l’âge ? Et, c’est les parents qui leur apprennent ou c’est eux qui apprennent aux parents (et que l’on ne vienne pas me dire que de tous temps cela a été le cas !)